Retour vers le JAPON/ Film d'horreur depuis le 11 mars 2011 ?

Publié le par passions et actu

A l'heure des débats politiques sur la scène internationale et des  questions que nous nous posons forcément tous...

 

Je l'avoue, le nuclaire n'a jamais été  "au centre de mes pensées".  Mais la fameuse "'énergie propre"  n' apparaît  pas  si "propre".

Voici quelques réflexions que j'ai envie de partager, même rapidement,  avec vous. 

J''aimerrais  revenir sur le sujet par la suite, en découvrant avec vous ce qui se passe chez nos voisins : Allemagne, Espagne, etc...

 

Car enfin...

Vivre bien, c'est bien...

Mais pour faire vivre la planète ( et accessoirement ses habitants ) encore longtemps à travers les siècles... quelle solutions pourraient être  privilégiées ? Avec quel impact exact sur nos modes de vies ?

 

Voici mon billet d'humeur du jour :

 

 

La réalité dépasse souvent la fiction. On le sait, on avait failli l'oublier.

 

11 mars 2011/  Tremblement de terre de magnitude de 8,9 sur l'échelle de Richter. Une magnitude de "9" ( ou plus ) est considérée comme exceptionnelle...Tremblement de terre suivi de nombreuse répliques, plus ou moins violentes... Et suivi d'un tsunami ( des milliers de morts ). Un mur de 4 mètres de haut s'élevait pourtant, protecteur, sur la côte de Sandaï ( nord-ouest du Japon ).

 

Le peuple de cette 3ème puissance mondiale, pragmatique, efficace, était informé et connaissait parfaitement la position de repli prévue pour eux par les autorités du pays, en cas d'alerte "tsunami".

 

L'homme, quand il ne détruit pas, croit pouvoir "tout maîtriser". Et on s'élève ainsi orgueilleusement au-dessus des lois de la nature.

 

Et voilà que ce jour-là au Japon ce n'était pas une vague de 4 mètres qui a ravagé les villages côtiers ( et les milliers d'habitants qui y vivaient paisiblement ). Non, c'était une vague de quelques 23 mètres de haut ( soit un immeuble de 7 à 8 étages).

Et puis... ce n'est pas une vague, mais 3-4 vagues qui ont rattrapé et englouti même ceux qui se croyaient à l'abri ( et je pense à ce stade que les télévisions nous ont montré, dont le toit seul aurait pu être un vrai refuge... mais... on ne n'avait pas  cru devoir transformer  l'échelle de secours ( en fer, étroite, impraticable ) en escalier accessible à tous.

 

La réalité dépasse la fiction. On le sait. Mais on fait comme si on ne le savait pas.

 

La grande force de l'être humain ( et des Japonais en l'occurence ) est  d'être décidé à se redresser, à reconstruire. Tous pragmatiques, tous efficaces, tous solidaires ( la solidarité nationale n'est pas un vain mot ).

  

Seulement voilà... l'horreur ne s'arrête pas là. Les fondements de la  centrale nucléaire de Fukoshima ont été fortement ébranlés par le tremblement de terre et  des dizaines d'hommes se  sont sacrifiés et se sacrifient encoire pour sauver  les leurs, leur pays et une partie du monde ( comme ont bien voulu nous le rappeler les médias et quelques spécialistes ).

Il y a 25 ans, à Tchernobyl, ces sacrifiés-là,  on les avait pudiquement renommés "bio-robots". C'est vrai, restons pudiques. Pas d'étalage surtout, la vie doit continuer.

  

Et pendant ce temps-là, en Ukraine, quelques-uns de ceux qui ont échappé à une mort immédiate(  par un taux d' irradiation qui rend toute vie impossible ) cumulent les maladies graves ( car bien sûr il  ne s'agit pas de simples rages de dents ). Rappelons-nous juste un instant de Tchernobyl et de ces très jeunes gens pleins de vie partis dans l'enfer des entrailles de la centrale nucléaire.

Ces ukrainiens-là avouent avoir "le coeur brisé" en pensant aux Japonais pour lesquels ils "prient tous les jours". Et de conclure, attérés, "désolés" : le monde n'a rien compris.

 

La castastrophe de Tchernobyl a probablement accéléré, sinon provoqué la chute de l'Union Soviétique.

Le Japon, lui, est  la 3ème grande puissance mondiale. Le pays est construit sur des failles sismiques importantes. Un pays "référence" à tous points de vue. Un pays "test" ?

*

Vous l'aurez sans doute compris, je suis une citoyenne lambda. Pas une scientifique. Mais à l'heure où l'on prône  le brainstorming pour cumuler les forces innovatrices de chacun, je trouve  inconcevable que l'équipe politique en place actuellement  continue de prôner le "tout nuclaire".  Réflexion qui ne peut d'ailleurs avoir de sens que menée à l'échelle mondiale. 

Tchernobyl n'était qu'à quelques 8 000 kms de la France. Le Japon se trouve à quelques 30 000 kms et le nuage ( dont nous avons été cette fois parfaitement informés ) aurait donc  été très dilué.  Sinon et de toutes façons me direz-vous...  il faut bien mourir un jour ! 

 

 

En attendant, voici quelques sites /

- http://www.ambafrance-cn.org/L-energie-nucleaire-en-France.html

- http://www.nytimes.com/interactive/2011/03/16/world/asia/20110316-japan-quake-radiation.html?ref=asia

 

- http://www.nytimes.com/interactive/2011/03/16/world/asia/20110316-japan-quake-radiation.html?hp

 -  http://www.criirad.org/actualites/dossier2011/japon/sommaire.html

 

 

 

 

 

Publié dans FAITS D'ACTUALITE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

JanSheng 11/06/2011 20:40



Je crois qu'on est mal barré... toutes les énergies ont des inconvénients... mais on ne nous le dis pas automatiquement, puisque le seul critère est l'argent...


Bonne soirée...



passions et actu 20/07/2011 17:40



Bonsoir,  je viens d'entendre dire que les souris japonaises auraient des espèces de dents qui pousseraient au niveau des reins. Info ou intox ?!


Plus sérieusement, il est clair qu'aucune source d'energie n'est anodine, mais je me pose la question : le nuclélaire est-il un monstre vraiment maîtrisé... 



Nadine Quinn 11/06/2011 18:58



Quelle source d'énergie pourrait remplacer le nucléaire, là maintenant, en France ou au Japon ou en Europe ?


Quel est le programme des écologistes pour sortir du nucléaire?


La Chine possède actuellement 11 centrales nucléaires et compte en bâtir près de 40 autres dans les années à venir. Vingt centrales seraient déjà en construction.


Comment va évoluer le tarif de l'électricité avec ou sans nucléaire ? ...