Les Chardons...

Publié le par passions et actu

 

Certains jardiniers considèrent les chardons comme de mauvaises herbes. Quel dommage car l'effet rendu est pourtant superbe dans un jardin ! Les tiges atteignent  1 m à 1.50 m, les fleurs diffèrent selon les variétés et les feuilles sont  savamment  "travaillées"' par Dame Nature...

Pour ceux qui cependant souhaiteraient  s'en défaire ( au printemps et l'été prochain ),  le mieux semble être de déraciner purement et simplement les plants, les herbicides ( en dehors des effets néfastes qu'on leur reconnaît de plus en plus ) n'ayant tout simplement ici aucun effet.

Dans la famille "chardons", on trouve par exemple ... 

- le Cirse ( ou chardon des près ), aux teintes rose-rouge,

- l' Echinops ritro qui nous offre ses grosses boules d'un bleu métallique et aux abeilles et aux papillons son nectar,

- le Panicaut, chardon bleu aux fleurs en forme de cône qui s'épanouit en montagne ( savez-vous que les racines du  Panicaut interviennent dans le traitement de la coqueluche et de la cellulite ?),

- le Chardon-marie. Une jolie légende  veut que son feuillage - aux teintes étonnantes et argentées - provienne directement d'une goutte de lait qui serait tombée du sein de la Vierge,

- la Cardère - Cette plante, d'un rose-mauve, poussait autrefois librement  le long des talus et ses boules une fois séchées servaient à... carder la laine.

Les chardons auraient  en fait mille histoires à nous conter. Plante non colonisatrice (  que les jardiniers "en herbe" soient se rassurent  ), très décorative, le Chardon est aussi une plante très appréciée par certains oiseaux, dont les Chardonnerets ( qui lui doivent semble-t-il leur nom ! ).

Culture du chardon /

Ils ont  simplement besoin de soleil et d'une terre riche et bien drainée ( surtout pas d'humidité en revanche ).

Propriétés curatives /

On les a évoquées tout à l'heure. Mais les chardons en offrent bien d'autres, dans le traitement du choléstérol, l'amélioration des fonctions biliaires et hépatiques, etc.

J'ai envie de vous recommander un livre "grand public", très agrablement documenté : " Le guide des fleurs coupées et des feuillages - Connaître, choisir, conserver", de Jean-Charles BEUNAS - Editions Rouergue, 2010 ). Les applications curatives des plantes et des  fleurs y sont rapidement évoquées. Voici cependant la mise en garde de l'auteur :

" Attention, au sein d'une même espèce certaines variétés peuvent être toxiques, sinon mortelles ! D'autres encore seront au contraire comestibles... Laisser aux professionnels le soin de réaliser les tranformations nécessaires ou tout au moins de vous conseiller (...). Une erreur de dosage peut s'avérer fatale. L' utilisation d'engrais chimiques, de pesticides, d'insecticides les rendent impropres à la consommation ( les fleurs des fleuristes sont traitées pour durer plus lontemps  .... ).

-e--e-SP A1930[1]

 

Dans la famille chardon... je vous offre une idée de recette. Il s'agit d'un artichaut à la saveur méditerranéenne ( recette  dans quelques minutes ! )

 


Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

cadixmalabradorchocolat.over-blog.com 27/11/2010 22:31



Ce sont de très jolies fleurs les chardons ! En montagne, j'aime particulièrement le chardon bleu; Bises. FRANCOISE



passions et actu 18/12/2010 13:24



moi aussi  Françoise j'ai un vrai coup  de coeur pour ces chardons bleus, même si  j'ai peu l'occasion de les voir en montagne - Bises, très bon week end !



Nadine Quinn 27/11/2010 19:31



J'adore les artichauts avec du citron c'est délicieux.



passions et actu 18/12/2010 13:27



je n'y pensais pas, c'est surement très bon et les recettes les plus simples sont souvent les meilleures ( moi j'utilise huile + sel en général )