Et si on parlait des insignes ... militaires à l'occasion du 14 juillet et de ses traditionnels défilés ... militaires ?!

Publié le par passions et actu

Références pour les personnes intéressées /

Service Historique de la Défense - Direction de la mémoire du patrimoine et des archives

Département de l'armée concernée ( Gendarmerie, Terre, Air, Marine )

avenue de Paris

94306 VINCENNES CEDEX

www.servicehistorique.sga.defense.gouv.fr

www.symboles-et-traditions.com 

***

     Insigne militaire OPEX KFOR CIMAT MITROVICA

- Durant la 1ère guerre mondiale, l'humour et les animaux trouvent leur place sur les insignes. On trouve par exemple, pour les compagnies muletières la devise " Bien faire et laisser braire",

 

- La tête de diable noir va rappeler le surnom qu'on donnait aux Allemands au début de la seconde guerre mondiale,

 

- Les héros de Walt Disney disparaîtront peu à peu des insignes réglementaires,

 

- L'héraldique militaire s'adapte bien sûr à son époque et aujourd'hui et incorpore les représentations du nucléaire notamment,

 

- La cigogne dite "de Guynemer" ( si ailes basses ), ou autres cigognes sont toujours très présentes au sein de l'armée de l'air,

 

- les étoiles sur fond azur apparaissent sur les insignes du corps européen,

 

*** L'animal comme symbole  =

Est toujours apparu dans la représentation symbolique : Dieu tutélaire de  tribus primitives, symbolique sportive, politique, commercial ... guerrière.

Représentation qui englobe le rôle de l'unité, sa situation géographique, comme les qualités prêtées à l'animal et attribuée au groupe représenté et uni par la symbolique ( puissance, vélocité, noblesse, vigilance, organisation, etc ).

On trouve ainsi représenté : l'hippocampe, le phoque, le morse, le requin dans les unités amphibies et de plongeurs,

 

le mulet, la libelule, le chameau, le scarabée, l'abeille, l'éléphant dans les unités de transport.

 

L'hirondelle chez les chasseurs alpins (  leur retour et celui du printemps annonçant le départ du bataillon dans la montagne ).

 

L'araignée symbolyse les réseaux de renseignements,

 

Le scorpion, le seul à pouvoir survivre aux radiations nucléaires, est largement présent quant à lui dans les unités NBC ( nucléaire, biologique et chimique ).

 

Enfin, l'animal peut représenter un pays tout entier ( notre fameux coq gaulois ! ) et ce dès l'époque gauloise. Le coq symbolise un pays qui préfèrera mourir ... plutôt  que de céder à son ennemi ( on remarque cependant que cet emblème se fait de plus en plus rare sur les insignes militaires ).

 

***

 

"Les insignes représentent un bout de notre histoire. Pas plus haut qu'un pouce, l'insigne militaire est le support le plus commun, le plus lisible de la symbolique militaire.

Les insignes sont de sortie sur les uniformes, lors des grands évènements et portés avec fierté - A droite pour l'armée de Terre et la Gendarmerie - Sur le coeur pour l'armée de l'air - La Marine, elle,  a choisi de ne pas les porter.

Collectionneurs, férus d'histoire, militaires bien sûr ... tous portent un attachement particulier à ce petit objet de métal."

  

"L'association Symboles et Traditions ( 660 membres ), fondée  en 1944, prône la règle du désintéressement de chacun pour le profit de tous et lutte contre les faux qui inondent le marché.

On dénombrerait 10 000 passionnés, dont 1 000 collectionneurs importants en Europe et 400 en France.

La frappe, la taille, la tranche, le bombé, les couleurs, la patine doivent être parfaits.

Le Général Claude Ascenci ( Président de l'Association Symboles et Traditions ) s'intéresse avant tout à ceux émis avant 1962, car selon lui la profusion actuelle ne fait l'objet d'aucune recherche symbolique et est mal réalisée ( production le plus souvent d'ailleurs non homologuée ).

En tête du hit parade des insignes les plus convoités : les français. Et particulièrement ceux édités en petites quantités ( moins d'une centaine ) pour les membres de petites unités d'élites ( de préférence ) et, notamment, Sahariens, Au Levant ( Syrie, Liban ), de fabrication locale, parfois en métal précieux.

Les commandos d'Indochine , les bâtiments de guerre, les escadrilles en Algérie et aussi les Troupes de Marine, parachutistes, etc."

  

" Insignes - mode d'emploi /

Les insignes de tradition sont de petits objets arborés comme signes de reconnaissance ou de distinction. Ils sont apparus en 1917.

Depuis 1945, il est exigé que tout projet d'insigne soit présenté au Service de la Symbolique pour homologation ( Service Historique de la Défense - SHD ).

Au sein de la SHD, une division propre à chaque armée veille à l'application des règles héraldiques et à la concordance du symbolisme avec l'historique et la missions des unités ( et attribue alors un numéro d'homologation à l'insigne )."

  

" 6 catégories d'insignes /

- insignes de tradition,

- insignes de grade,

- insignes de fonction,

- insignes de spécialité ou de qualification,

- insignes de classement et de concours

  

On droit à un insigne de tradition :

  

- en particulier les grandes unités, les grands commandements,

- les promotions d'élèves officiers et d'élèves sous-officiers ( insignes dits de promotion ),

- exceptionnellement et sur décision particulière, certaines unités du niveau inférieur au corps de troupe."

  

" Pour ne pas se faire duper, un collectionneur d'insigne doit être un fin connaisseur de l'histoire, prendre le temps de se plonger dans des archives afin de retrouver la trace des insignes, leur histoire de création."

  

" Besoin de se distinguer /

En août 1914 les uniformes chamarrés de l'armée française, tellement voyants, doivent dans l'urgence être modifiés, prendre une teinte plus neutre !

A la fin de l'année 1914 le drap bleu clair dit "bleu horizon" entre la composition de la nouvelle tenue des militaires. Tous les soldats se retrouvent vêtus de la même façon.

On commence alors à créer des marques distinctives sur les véhicules, les avions. Des formes géométriques,  puis des symboles, des animaux, des devises.

Parmi les plus célèbres ... la Wachkyrie ... jeu de mot en référence bien sûr aux célèbres Walkyries allemandes ( dessinée par Benjamin Rabier, père du canard Gédéon et qui reprendra ce dessin pour le logo du fromage " La Vache qui rit" ... à la demande de Léon Bel, fondateur des fromageries BEL )." Tout s'explique !"

  

" Initiation  à l'héraldique /

La légende veut que l'héraldique soit née sur un champ de bataille, celui de Hastings, en 1066. Guillaume le Conquérant tombe à terre, il disparaît de la vue de ses hommes ( qui le croient mort ) et pour pour se faire reconnaître Guillaume le Conquérant devra enlever son casque.

L'idée d'un signe distinctif serait née de cet épisode l'histoire.

L'insigne militaire réponde aux exigences de l'héraldique ou tout au moins en est une adaptation.

Il s'agit du même langage.

Mais l'héraldique ne se limite pas au seul domaine militaire et se retrouve dans la vie quotidienne.

 

les mots à connaître ... /

ECU : bouclier qui sert de support à toute figuration, 

BLASON :dessin inscrit dans la forme de l'écu

ARMES : emblèmes héraldiques décorant l'écu ( bannière, vêtements, ... ),

FIGURES : illustrations inspirées par le corps humain, la faune ou les végétaux,

MEUBLES :éléments et représentations ajoutées sur l'écu, de taille plus réduite,

ARMOIRIES : écu accompagné de collier, devise, support, etc,

EMAUX ( couleurs ) : gueules ( rouge ), azur, sable ( noir ), sinople ( vert ), pourpre, et orangé ( Grande-Bretagne ).

METAUX : or et argent

CHEF : pièce honorable qui occupe le tiers supérieur de l'écu

POINTE : partie inférieure de l'écu

 

Les armes et leurs couleurs /

Artillerie : bleu foncé et écarlate - métal : or

Infanterie : garance et / ou bleu foncé - métal : or

Armée blindée et Cavalerie : bleu céleste foncé - métal : argent

Génie : noir et rouge - métal : or

Les couleurs nationales ( bleu, blanc, rouge ) sont réservées aux grands commandements )."

 

( extrait d'un article paru dans le magazine AGPM, en septembre 2008 )

 

* 

La raison d'être d'un insigne finalement ? Devenir à part entière un élément fédérateur d'une unité. Unité qui le  portera avec fierté, sinon bravoure !