ANIMAUX FAMILIERS / VOYAGE - VACANCES ...PENSE "BETES" ( conseils, adresses, solutions )

Publié le par passions et actu

 

 

"Voyager avec son animal " : avant d'utiliser les transports en commun ( bus, métro, train, avion, taxi ... ) avec votre animal, renseignez vous bien sur les conditions et les formalités obligatoires.

Il est également important de choisir une destination et un mode de transport adaptés à votre compagnon.

 

Avant de partir en voyage avec votre animal,

ne pas oublier les points suivants  =

 

- se munir de sa carte de tatouage et de son carnet de santé ( il doit être à jour de ses vaccins, notamment vaccin contre la rage )

- important que son animal soit tatoué et muni d'un collier avec une médaille ( à l'étranger certains pays comme la Grande Bretagne imposent une quarantaine, payante, qui peut durer jusqu'à 6 mois ! Bien se renseigner auprès de l' Ambassade.

- si son animal suit un traitement médical, emportez ses médicaments avec vous

- se renseigner auprès de sa compagnie d'assurance pour savoir si il est couvert en cas de problème ( morsures éventuelles, dégâts ... ). Demandez également si elle prévoit le cas échéant le rapatriement de votre animal

 

Bus : animaux acceptés gratuitement  dans un panier ( 50 x 50 )

 

Métro : La RATP accepte d'être tolérants, en principe ( pas sûr ), si votre chien est en laisse, avec une muselière

 

RER, trains de banlieue : accès gratuit si animaux moins de 6 kg maintenus dans un panier. Les autres doivent être en laisse, muselés et vous devrez vous acquitter d'un billet ( en principe : 2e classe, 1/2 tarif ).

 

Trains grandes lignes : billet forfaitaire à acquitter ( gratuit pour les chiens guide d'aveugles, sur tout le réseau RATP, SNCF ).

 

Avion : les animaux de moins de 5 kg peuvent voyager ( en principe ) avec vous. Les autres doivent voyager en soute, dans un "contener" vendu par la compagnie.

Billets calculés selon le poids de l'animal et la taille du contener ( prix et conditons à voir selon les compagnies ) -  ( gratuit pour les chiens guides d'aveugles ).

Prendre conseil auprès de votre vétérinaire pour les animaux âgés, malades, ou stressés qui peuvent très mal supportés un tel voyage.

site à voir également / http://www.aeroportsdeparis.fr/ADP/fr-FR/Passagers/Formalites-Infos-Pratiques/besoin-aide/Passager-Avec-Un-Animal/

 

Bateau : voyage dans un chenil à prévoir. Attention : ne laisser jamais votre animal dans votre véhicule, les cas d'asphyxie par chaleur sont nombreux ... vous n'aurez pas accès à votre véhicule durant le voyage. Pensez y !

 

Taxi : beaucoup de chauffeurs refusent l'accès aux animaux, même dans un panier.

 

Ne laissez jamais votre animal dans un véhicule, même à l'ombre. Il peut mourir en moins d'une heure et vous vous pourriez être poursuivi en justice au titre de l'article R 653-1 du Code pénal

 

Si vous souhaitez de plus amples renseignements, n'hésitez pas à contacter la Fondation Brigitte BARDOT qui diffuse inlassablement ces conseils : 45, rue Vineuse, Paris 75116 ( petite rue près de la place du Trocadéro ) - Tél 01 45 05 14 60 ( site web mis en" lien" sur ma page d'accueil ).

 

 

Sac de transport de votre chat

   

... mode d'emploi = vérifier la taille du sac. Votre chat doit s'y sentir à l'aise, mais pas perdu. S'il est balloté, cogné quand vous vous déplacez il ne sera pas bien.

Donnez vous le temps de manoeuvrer : si vous vous y prenez à la dernière minute, votre stress va s'ajouter à celui de votre chat et les résultats seront peu engageants !

Par ailleurs, vous pouvez vaporiser un peu de phéronomes apaisantes dans le sac de transport ( voyez votre vétérinaire - Coût = quelques euros ). Et parlez lui d'une voix calme ... et persuavive.

Et encore une fois, nos chats ne sont pas des peluches. Sous l'effet de la peur il peut chercher à s'enfuir en courant droit devant. Il peut aussi réussir à casser sa laisse ( ce que je n'ai jamais vu chez aucun chien ).

Donc, faites très attention à la bonne fermeture de son sac, veillez à lui mettre un harnais et une laisse ( choisis au rayon "petit chien" pour une fiabilité optimale ) qui vous permettront dans la voiture de le laisser "faire ses pattes".

 

  http://www.routard.com/guide_dossier/id_dp/34/num_page/3.htm

 

Très bonnes vacances à tous  !

 

Une histoire "personnelle" : j'ai connu une famille qui, pour des raisons professionnelles, étaient amenée à déménager régulièrement d'un pays étranger à l'autre. Ils avaient un grand chien, qu'il était donc impossible de faire voyager avec eux  en avion. Combien de fois ont-ils failli le perdre ... s'ils n'avaient été particulièrement vigilants sur la qualité de la cage de transports  ... vigilants lors des correspondances d'avion ... etc etc etc.

En un mot, ne jamais voyager les yeux fermés en faisant aveuglément confiance à un système qui provoque parfois bien des drames pour nos petits animaux familiers

( trop peu connu : les bénévoles remarquables qui essaient de récupérer des animaux qui se retrouvent à errer autour des aéroports, les cages n'ayant pas résisté aux manipulations ... ou des cages étant, parfois, ouvertes par malveillance ...  ).

En train ( ou tout autre déplacement ) : les animaux égarés, ou pire encore - les vols ciblés - existent. Il suffit parfois d'une seconde d'inattention des propriétaires sur un quai de gare par exemple.