ANIMAUX FAMILIERS / Perdus ? Trouvés ? ... que faire ?! / Liens+histoires perso : Poussy retrouvé dans une cave en face de chez nous, Lindo retrouvé, accidenté, dans un square pourtant fouillé et refouillé, Pompon disparu depuis le matin et finalement rentré, affolé, en pleine nuit, et chat de vacanciers non rentré au moment du départ (4 histoires pouvant être utiles à d'autres...)

Publié le par passions et actu

 

POUSSY

Superbe chat tigré blanc et roux de mon enfance
 

Une petite voisine nous avait un jour demandé si nous étions sûrs qu'il n'était pas un vrai petit tigre...

Pour lui, toute la famille avait acquis les réflexes désormais bien ancrés de "sauvegarde":

Pas de porte, pas de fenêtres ouvertes sans précaution”

*

Et pourtant... un matin... notre chat a bel et bien pris la poudre d'escampette. Lui si présent autour de nous n'était à l'évidence nulle part.

Ni dans ses coins favoris, ni dans un placard.

Et aucun miaou en réponse au bocal de croquettes

secouées de plus en plus vigoureusement

*

Début d'une journée d'enfer

Investigations dans le quartier, voisins ou inconnus interrogés inlassablement... Certains nous ont certifiés l'avoir vu batifoler dans un coin d'herbe. D'autres l'avaient vu à l'autre bout du quartier ...

Bref, véritable course-poursuite à la rercherche de notre tigre d'appartement

La Mère Michel avait bel et bien perdu son chat

*

Cela fait sourire ... mais que d'efforts déployés, quelle course contre la montre avant qu'il n'aille trop loin, avant qu'il soit accidenté ou...

Il ne faut pas hésiter à déranger, à expliquer aux autres, aux voisins, aux amis (si possible avec la photo de son petit animal)

Leur demander l'autorisation d'accéder à leur cave,

à leur grenier, etc …

*

Suivez les conseils mis en lien et n'hésitez pas (vous qui connaissez votre animal) à suivre votre instinct

Ne négligez rien, car rien ne remplacera votre action immédiate, effectuée de manière aussi organisée que possible - Ne croyons pas à la chance

*

En bref, l'histoire ce jour là s'est bien terminée. Deux adultes de la famille, la nuit tombée, ont continué les recherches (caves, greniers, rues...) déjà examinés et réexaminés depuis le matin
 

Finalement, c'est dans une cave (elle aussi déjà fouillée dans la journée) ...JUSTE en face de notre immeuble, que Poussy a été retrouvé (monsieur chat n'avait pas eu un sens de l'orientation fantastique) et dans un état tellement pitoyable, qu'au moment de le "ramasser" l'un dit à l'autre :

" Mais voyons laisse donc cela,

ce n'est qu' un vieux sac "

( remarque certifiée exacte )

 

Et tableau assez parlant je crois des kilomètres que notre Poussy avait dû parcourir

- pour jouer d'abord - puis, lorsque le soleil a disparu,

à notre recherche peut-être lui aussi

 

Tableau assez parlant aussi de l'état d'abattement et de prostration de notre pourtant tout jeune et superbe petit chat tigré blanc et fauve.

Epilogue

Traumatisé apparemment par ses quelques heures en pleine nature, notre Poussy ne s'est plus jamais échappé de l'appartement

(mais il a toujours su profiter avec délice du soleil et du jardin lors de nos vacances d'été) 

 

 

LINDO

notre grand et joli chien, trouvé sur un chemin de campagne - adopté ( et devenu citadin ) depuis peu
 

Le matin, chacun à son tour "sautait dans ses vêtements" pour lui faire faire ses promenades quotidiennes. Certains plus habitués, ou plus attentifs que d'autres…

*

Et puis un jour ...l'un d'entre nous, peu prudent et peu réfléchi, a détaché le chien sans se soucier de la porte de l'immeuble restée entre-ouverte derrière lui... Le chien, avide de promenade, a joyeusement galopé vers la "liberté". Le malheureux !

*

Il a traversé la route. Une voiture a réussi à l'éviter (mais le bruit des freins a été entendu dans tous les étages!)

Début là aussi d'une journée d'enfer . En l'occurrence, tous les parcs et jardins et autres lieux de promenade plus ou moins habituels ont été visités et revisités,

les gardiens  de square ont noté nos coordonnées, les rues ont été sillonnées à pied par certains, en voiture par d'autres etc, etc etc,

Et ce soir-là ... au moment de la fermeture des parcs et jardins, le gardien d'un square (pourtant "ratissé" dans la journée) a découvert un chien pelotonné sur lui-même, entre deux buissons (ce gardien avait heureusement l'habitude de faire le tour complet de son domaine avant de fermer pour la nuit).

Notre histoire et nos coordonnées avaient circulé, un gardien avait téléphoné à un autre, lequel avait appelé notre domicile(*) où quelqu'un s'était relayé toute la journée près du téléphone... Quel soulagement !

Notre chien a ainsi échappé à la fourrière que le gardien avait pensé appeler. Et notre chien que nous n'avions pas encore eu la prudence de faire tatouer ... que lui serait-il arrivé ?

*

Mais l'histoire là aussi a très bien fini...

(*et non, à l'époque les portables n'existaient pas)

 


POMPON

Le petit chat de mon adolescence

alors pas bien gros et pas bien vieux

 

Lui aussi, malgré notre surveillance habituelle, a un jour disparu.Une journée complète. Lui aussi a été cherché partout. Les voisins, les amis ... interrogés ... Les lieux visités et revisités.

Nous étions alors en vacances, dans une maison avec jardin. La nuit venue, nous avons décidé de laisser les lampes éclairées. Et aussi dans le jardin. Et nous sommes restés à proximité de la porte d'entrée, l'oreille aux aguets.

Dans la nuit, à minuit passé, on a vu revenir notre petit chat, l'air complètement affolé, courant à toutes pattes, vers sa maison, aussi éclairée cette nuit là qu'un phare...

Que s'était il passé ? On ne le saura jamais, mais on a supposé que des vacanciers partis en excursion pour la journée l'avait enfermé chez eux sans y prendre garde....

*

Là aussi l'histoire a très bien fini !

 

 

Un chat venu avec ses maîtres passer quelques jours de vacances

dans une région qu'il ne connaissait pas...

 

Conseils de pros/ Précautions minimales: Faire attention à sa sécurité et attacher son chat (attention à la qualité des laisses et des colliers) au moins les 3 premiers jours. Et les 3 derniers jours… 

*

Ce chat là, venu en vacances avec ses maîtres, dans une maison louée pour quelques jours, dans une région inconnue, a eu beaucoup de chance.

Le jour du départ ... impossible de le retrouver. Et ses maîtres devaient absolument repartir...

Par chance, les propriétaires de la maison étaient de réels amis des animaux et en attendant le retour des maîtres (décidé en catastrophe pour le week-end suivant), les propriétaires qui habitaient une maison à proximité ont appelés avec assiduité le chat par son nom, lui ont mis des gamelles avec sa nourriture préférée, etc etc ( + affichettes, voisins informés, bien sûr .... ).

Le chat miraculeusement (affolé, un peu amaigri ) a fini par être récupéré ... et enfermé soigneusement dans la maison des propriétaires ... en attendant le retour des maîtres

 

Là encore l'histoire a très bien fini !

 

*** http://www.30millionsdamis.fr/mon-animal-et-moi/perdu-trouve/vous-avez-perdu-votre-animal.html  

*** http://www.30millionsdamis.fr/mon-animal-et-moi/perdu-trouve/vous-avez-trouve-un-animal.html

*** www.sanscollierprovence.org

L'association a été fondée dans le but de sauver des animaux abandonnés
ou errants qui attendent la mort en fourrière.
Les statuts sont déposés à la préfecture de Draguignan / Var

OUVERT: lundi à samedi 10h à 12h.
mercredi et samedi 15h à 17h.

fermé: dimanche et les jours fériés
et par temps de pluie
 

*** Fondation ASSISTANCE AUX ANIMAUX
23 av. de la république
75011 Paris
Tél : 01 39 49 18 18 - 01 45 05 14 60
 

*** A savoir : les fourrières ne sont pas accessibles aux particuliers. On ne peut le cas échéant - et à ma connaissance à ce jour - que passer par l'intermédiaire d'une association ... ( il est impératif de faire tatouer votre animal ! )

*** Par ailleurs et dans tous les cas, le temps joue contre nous : l'animal peut être victime de sévices, volontaires ou involontaires ( accidents ), l'animal peut se déplacer, très loin ... d'où l'importance d'être au maximum et immédiatement réactif

 


-e--e--e-SP A0806[1] 

 Ma petite Clafoutis, elle aussi trouvée dans la rue

et née, d'après le vétérinaire, en 1996

(je surprends souvent son beau regard fixé sur moi)

 

 

  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

annonces animaux trouvés 29/01/2013 16:37


je vous remercie pour le partage de votre article car le sujet est hyper intéressant, je l’ai partagé à mes amis sur ma page Facebook, continuez dans ce sens et merci!!

mitokola 23/07/2010 16:12



les mois terribles de l'été où les animaux sont définivement abandonnés... suis tout à fait avec toi... mais comment faire pour en convaincre les médias.... s'en foutent totalement...


merci à toi cependant, pour toujours montrer du doigt ce qui ne devrait pas exister, ce qui ne devrait pas être.... un grand bravo.... tu es vraiment extraordinaire !!!


bisous


mitokola



passions et actu 26/07/2010 15:02



Sujet pour moi aussi extrêmement sensible, en particulier sans doute parce que j'ai ( depuis  toujours ) eu des animaux et qu'il est d'autant plus facile "de se mettre à leur
place", voire de comprendre leur souffrance - Un petit blog notamment ne peut pas grand chose, mais une goutte plus une goutte, plus une goutte .... ( en dehors des "irrécupérables", il y
aussi beaucoup d'inconscients : je me souviens de l'histoire d'un chasseur... Il avait toujours chassé ... Et puis un jour il a vu "de ses yeux vus" un cerf se mettre très exactement entre son
fusil et une biche accompagnée d'un petit ( le cerf était prêt à se sacrifier pour permettre à la mère et au petit de se sauver ). Cela l'a bouleversé : pour la première fois de son existence de
chasseur il réalisait que l'envie de vivre, la capacité à se sacrifier, la souffrance sont la même que l'on soit "humain" ou "animal" ) . Bisous aussi Mitokola, à bientôt ( avec des sujets plus
légers parfois ?! )