Covid 19 et vaccins : Rapport du Dr Amine UMLIL : Chaque personne doit pouvoir se faire vacciner si elle le souhaite MAIS l'obligation pose un véritable problème /// Son livre "Vaccins contre la Covid 19, l'impossible consentement"

Publié le par Passionsetbilletsactu

 

- Définition de la santé = fait de bien vivre avec sa maladie. Ainsi par exemple des asthmatiques peuvent être des sportifs de haut niveau ).

- Un principe : l'intégrité du corps humain. L'intervention médicale doit être l'exception avec, toujours, un critère de proportionnalité

- Covid : Le vaccin n'est pas le problème, le problème est "d'intégrer" des gens par force

- Un lien de causalité vaccin/ effets indésirables ne peut être écarté d'un revers de main

- On ne peut exiger des preuves pour des vieilles molécules connues ( Hydroxychloroquine  ) mais administrer des vaccins expérimentaux  à l'ensemble d'une population.

- Une évaluation de "médicament" c'est la mesure des effets de ce médicaments à moyen et long terme.
Ce n'est PAS injecter l'ensemble d'une population !

( vaccin Pfizer par exemple : des rapports sont/ étaient prévus pour décembre 2023 et juillet 2024, établissant risques / bénéfices et aussi composition...  )

- Enfants :

Quelques 22000 enfants vaccinés (avant même "autorisation") avec des doses adultes, y compris des enfants de 0 à 4 ans

Question là aussi posée devant la Commission d'enquête au Sénat et elle aussi laissée sans réponse à ce jour

- Des Informations inexactes et caduques peuvent être diffusées par les "professionnels" de la santé... et cela est admis par l'ANSM (Agence Nationale du Médicament et des produits de santé )
"Franchissement de portes interdites et sorte de fuite en avant" ???
"Incompréhensible effondrement des règles et de toutes les dispositions nationales et internationales"

 

- Publicités contraires à la loi - Pas sûr que l'humour soi disant utilisé dans ces publicités pro-vaccins puissent être appréciées par les victimes des effets secondaires (ou leur entourage dans les cas mortels )

- Prétendre qu'il n'y pas de vaccination obligatoire. Le comble !

Après un éphémère passage au ministère chargé des Relations avec le Parlement, l'ancien ministre de la Santé Olivier Véran va devenir porte-parole du gouvernement, selon les informations…

- Olivier Véran alors Ministre de la Santé... avait reconnu que le pass était une obligation vaccinale déguisée

 

"Chacun pourra apprécier la bonne foi de ceux qui prétendent nous gouverner"