Pr Perronne, infectiologue / "les vaccins contre le Covid ne sont pas des vaccins" ( injectés à quelques 80% des Français ) - " Ça dérange de dire la vérité, car cela contrarie des intérêts financiers colossaux "

Publié le par Passionsetbilletsactu

(...)

Professeur Perronne //

"Je n'ai jamais cessé de dire la vérité. Du coup, à part quelques exceptions, j ai cessé d'être invité sur les plateaux"

"Tout ce que je dis est sourcé" "Tout ce que je dis est prouvé, référencé, avec des données scientifiques sérieuses" - " En face.... jamais "

 

"Delfraissy = "Omicron échappe totalement aux vaccins, c'est pour ça qu'il est très important de faire une 3e dose de vaccin"...

..."Mais sur le plan scientifique c'est n'importe quoi !"

 

"Le Professeur RAOULT est un des plus grands scientifiques, ce qu'on lui a fait est honteux"

 

"Olivier VERAN a fait arrêter l'étude Discovery quand celle-ci a démontré que l'hydroxychloroquine marchait" !

 

"Actuellement, dérive à travers le monde entier de méthodologistes, des gens de santé publique, derrière leurs ordinateurs, qui n'ont jamais vu de malades, mais qui veulent apprendre aux cliniciens, médecins de terrain, comment soigner !"

"En période d'épidémie il faut y aller (il faut soigner). On n'attend pas des mois pour des études par tirage au sort"

" Des centaines de milliers de médecins de terrains - après avoir utilisé l'hydroxychloroquine, l'azitromycine et l'ivermectine  - ont tous pu affirmer n'avoir plus envoyé aucun malade en réanimation, ni même à l'hôpital "

"Mais une poignée d'experts - qui ont beaucoup de conflits d'intérets - osent influencer notamment le Conseil de l'Ordre. Ce sont des charlatans - En revanche, tous les médecins , envoyés au début au casse-pipe, ont fait un travail remarquable... avant de se voir interdire de prescrire le traitement" - "C'est révoltant"

 

Journaliste //

22 octobre 2021 = 6 000 cas de covid par jour

2 décembre 2022 = 50 000 cas par jour

 

Professeur Perronne //

"Chiffres justes durant la première vague. Mais aujourd'hui on mesure n'importe quoi... Un virus perd toujours de sa virulence au fil du temps. Avec les tests PCR, on va attribuer des décès au covid (alors que les personnes ne sont pas mortes du covid et sont venus à l'hôpital pour tout autre chose ... Les "cas" ne sont pas des cas - Ce sont des tests PCR positifs. C'est n'importe quoi.

Mais  on veut gonfler les chiffres de l'épidémie.

"Omicron est un variant très bénin (nombre de morts extrêmement faible").

Contrairement à ce qu'on voudrait nous faire croire "c'est dans les pays qui ont vacciné en masse qu'on a vu réapparaître l'épidémie et les morts" (exemple au Portugal" (à l'époque - en novembre 2021, 10 morts par jour... toutes des personnes "vaccinées" - Chiffres très officiels de l'agence de santé portugaise

"Il faut arrêter d'appeler ce  vaccin "vaccin". Ce n'en est pas un. Il faut parler de thérapie génique (...) qui va produire la fameuse protéine Spike - Avec ces vaccins,n  on est en phase 3, qui est une phase expérimentale. Et il est totalement illégal d'injecter à quelqu'un un produit en phase expérimentale.

On constate des effets secondaires graves partout _ URSS, ETATS UNIS,

EUROPE ( via EUDRAVIGILANCE )....

"Des coïncidences trop fréquentes... ne sont plus des coïncidences... bien que tous les chiffres ne soient pas répertoriés"

"Un vaccin est censé protéger...

- contre la maladie. Hors ceux là ne protègent pas

- contre les formes graves. Hors ça ne protège pas - On constate que parmi les formes graves dans le monde, 80% sont des doubles voire des triples vaccinés

Que les Gouvernements ne disent pas que ce sont les non vaccinés qui encombrent les hôpitaux

On pousse les jeunes à se faire vacciner - "Vous allez retrouver une vie normale" (!). Mais pas du tout puisque "comme cela a été reconnu, le "vaccin" n"empêche pas de contracter le virus et de le transmettre - Du jamais vu dans l'histoire depuis PASTEUR"

 

- Grippe -

" Ce vaccin fonctionne entre 40 et 60% et peut être utile pour les personnes fragiles, à risques - Tous les vaccins ne sont pas parfaits"

 

"Vaccins" contre le covid au moins utiles pour les personnes fragiles ?? - "On le saura à la fin de la phase 3 expérimentale" (dans globalement 1 an !)

"Aucun médicament n'est ( en principe !) balancée dans la population avant la phase 4 !

 

- Femmes enceintes -

"Un vaccin normal, c'est 10 ans de développement, et pas trois mois ou six mois !"

"Et après la mise sur le marché (en phase 4 ), on attend encore au moins 10 ans avant de décider d'autoriser pour les femmes enceintes un médicament/ un vaccin) éventuellement 

"L'épidémie... il faut arrêter de faire tout ce cinéma. "

Il suffirait d'isoler les cas et de les traiter. On a les traitements ambulatoires qui marchent"

"On ne met pas toute une population sous cloche

"On ne pousse pas les enfants au suicide en les masquant toute la journée, sans raison. On ne touche pas aux enfants, c'est d'une violence inouïe ce qu'on leur fait subir 

"On est en train de casser le processus de formation des jeunes

"Depuis des mois, de grands scientifiques disent que les enfants ne sont pas concernés par la maladie - 10 cas lors de la première vague, mais qui avaient des graves pathologies

- Médicaments anti covid- (Pfizer et Merck)

"C'est catastrophique. Les évaluations sont très mauvaises.

L'un des produits notamment est un agent mutagène*

Ils coûtent une fortune... alors qu' encore une fois qu'il existe des médicaments qui marchent et qui ne coûtent pas cher (!)

Ailleurs qu'en France, en Inde par exemple ( environ 1,4 milliard d'habitants et une gestion non uniforme de la crise du Covid ) - La plupart des Etats n'avaient pas vacciné et une partie d'entre eux ont donné à leur population, contre quelques roupies : ivermectine, zinc, vitamine D, doxycycline.

 

 

https://livre.fnac.com/a15616453/Christian-Perronne-Decidement-Ils-n-ont-toujours-rien-compris

 

* "Agent susceptible de provoquer des mutations de l'ADN (étape initiale de la cancérogenèse) à condition que cette mutation porte sur des gènes impliqués dans le processus de cancérogenèse"