L'encéphalite/ Il semble qu'il y ait trois centres spécialisés en France : Paris (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière), Lyon et Marseille

Publié le par Passionsetbilletsactu

L'encéphalite/ Il semble qu'il y ait  trois  centres spécialisés en France : Paris (Hôpital de la Pitié-Salpêtrière), Lyon et Marseille

"En l'absence de soins, l'encéphalite peut être responsable de handicaps très lourds - ou entraîne le décès de la personne "

A Paris, un seul hôpital à contacter : La Salpêtrière (Deux autres hôpitaux spécialisés en France  : Lyon et Marseille)

 

J'ai entendu il y a quelques mois, à la radio il me semble

le témoignage de la mère d'une jeune fille  atteinte d'encéphalite et qui n'était pas encore guérie.

J'avais alors pris quelques notes, les voici, sans le témoignage direct

Trop mal connue, trop peu détectée  - l'encéphalite est une urgence (risque de lourd handicap, risque de décès)

Les personnes, souvent jeunes, sont comme "brusquement désorientées". On pense trop souvent alors à un problème d'ordre " mental", on fait passer scanner, IRM... Or une encéphalite "n'apparait pas"  à travers ces examens !

Grâce à sa famille en l'occurence, la jeune fille a heureusement (au bout de cinq jours quand même) été réorientée "à temps" (elle avait été  hospitalisée en hôpital psychiatrique, scanner, IRM etc n'ayant rien mis en évidence)

"L'Encéphalite est toujours une urgence"

C'est le cerveau qui est en souffrance, non mentalement, mais physiquement

ET

"SEULE CHOSE à FAIRE FAIRE dans un premier temps  :

UNE PONCTION LOMBAIRE 

qui va permettre d'établir - ou non -  le diagnostic avec  précision"

 

- L'encéphalite touche souvent des jeunes femmes entre 18 ans et 30 ans (mais les hommes  peuvent en être atteints)

- Officiellement 12 cas pour 100 000 individus (soit 6000 à 8000 cas par an en France).

 

Publié dans SPORT - SANTE - BEAUTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article