"Résurrection et triomphe du Christ"

Publié le par Passionsetbilletsactu

"Résurrection et triomphe du Christ"
"Résurrection et triomphe du Christ"

"Résurrection et triomphe du Christ"

Quatorze fois, durant ses prédications, Jésus avait annoncé sa Passion et sa mort. Annonçant qu'il ressusciterait le troisième jour. Et annonçant cette résurrection comme le signe auquel tous pourrait reconnaître qu'il était le Fils de Dieu, égal à Dieu son Père.

Les ennemis de Jésus connaissaient parfaitement cette prophétie, en comprenaient toute l'importance.

Saint Jean avoue dans son Evangile que lui même et tous les autres avaient oublié cette prophétie de Jésus quant à sa résurrection. Tous, excepté Marie, avaient perdu la foi en la Divinité de Jésus. Ils étaient comme hors d'eux-mêmes. Thomas Didyme, l'un des douze Apôtres, saisi d'une terreur panique, s'était même enfui, loin de Jérusalem. Les dix Apôtres qui restaient s'enfermèrent dans le Cénacle, remplis de peur.

 

Au moment où apparurent les premières lueurs du jour, le tombeau du Christ fut ébranlé tout à coup. Un Ange, brillant comme l'éclair, apparut au milieu des gardes romains. La porte du tombeau se brisa et fut lancée au loin.

Jésus avait prédit : "Je quitte ma vie pour la reprendre. Personne ne me la ravit. C'est par ma propre volonté que je l'abandonne. J'ai le pouvoir de la quitter et j'ai le pouvoir de la reprendre. C'est le commandement que j'ai reçu de mon Père".

La mort était vaincue.

Lorsque les gardes furent revenus de leur terreur, ils s'enfuirent vers la ville et allèrent raconter aux Princes des prêtres ce qui venait d'arriver. Dans leur haine et leur incrédulité, ils décidèrent de donner une somme considérable aux soldats, leur ordonnant de raconter partout que les disciples de Jésus, profitant de leur sommeil, étaient venus enlever le corps... Personne ne put croire que les soldats se soient tous endormis, qu'aucun d'entre eux n'aient pu être réveillés par le bruit de la pierre, ni même que les disciples qui s'étaient enfuis soient devenus assez intrépides pour combattre les soldats armés. Et pourquoi les disciples auraient il risqué leur vie pour aller chercher un cadavre. On peut penser surtout que si les gardes armés s'étaient effectivement endormis, les Princes des prêtres les auraient fait mettre à mort au lieu de leur donner de l'argent...

Ainsi, personne à Jérusalem ne crut les soldats. Le bruit de la Résurrection se répandit partout et prépara les milliers de conversions qui suivirent les premières prédications de saint Pierre et des Apôtres

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article