Jésus : son combat de l'âme et du corps - Judas approche - Jésus interrogé sur sa doctrine et sur ses disciples - Pierre renie par trois fois - Suicide de Judas

Publié le par Passionsetbilletsactu

Jésus : son combat de l'âme et du corps - Judas approche - Jésus interrogé sur sa doctrine et sur ses disciples - Pierre renie par trois fois - Suicide de Judas
Jésus : son combat de l'âme et du corps - Judas approche - Jésus interrogé sur sa doctrine et sur ses disciples - Pierre renie par trois fois - Suicide de Judas
Jésus : son combat de l'âme et du corps - Judas approche - Jésus interrogé sur sa doctrine et sur ses disciples - Pierre renie par trois fois - Suicide de Judas

La Passion

Il était neuf heures du soir. Jésus dit à ses disciples : "Arrêtez vous là et attendez moi. Je vais aller prier plus loin. Priez de votre côté, pour ne pas succomber dans l'épreuve (les disciples ne comprenaient pas qu'ils allaient voir Jésus, fils de Dieu, garrotté, insulté, battu, crucifié par ses ennemis. Qu'ils auraient à surmonter le doute de leur esprit - qui entra en effet - de la toute-puissance et de la divinité de Jésus

Jésus prit avec lui ses trois disciples préférés : Pierre, le disciple de la foi - Jean, le disciple de l'amour - et Jacques, le disciple de la prière.

 

La Passion est la très grande souffrance que Jésus endura en tant qu'homme durant les 18 heures qui précédèrent sa mort "pour expier les péchés des hommes et leurs haines". Il commença à éprouver toutes les terreurs, toutes les angoisses de la Passion et de la mort qu'il devait subir.

"Mon âme est triste jusqu'à la mort" dit il aux trois apôtres : "Attendez ici et veillez avec moi". Et il monta à quelque distance, dans une grotte connue sous le nom de "grotte de l'agonie". Quand Jésus entra dans la grotte pour prier, la Passion commença

Jésus se prosterna face contre terre et tomba dans des douleurs inexprimables. Il cria vers son Père : "Mon père, si cela est possible, que ce calice de souffrance s'éloigne de moi ! Cependant, que votre volonté s'accomplisse et non la mienne"

Tombant alors dans une véritable agonie, le corps baigné d'une sueur de sang qui coulait jusqu'à terre, ce qu'aucun homme n'aurait pu supporter, il pria plus ardemment encore pour le salut des hommes.

Après une heure de cette lutte, de ce combat de l'âme et du corps, Jésus, d'une pâleur livide, se releva et s'approcha des trois Apôtres et leur dit : "L'heure est venue"

 

JUDAS APPROCHE

Environ trois heures  s'étaient écoulée, il était minuit.

Jésus s'approcha une dernière fois des Apôtres :"Vous pouvez maintenant vous reposer et dormir" leur dit il avec une tristesse amère. "Voici que celui qui doit me livrer est proche"

Les Apôtres se levèrent, effrayés. Judas, accompagné des soldats du Temple et d'une foule armée entra dans le jardin. Judas avait dit :"Celui que j'embrasserai, c'est Jésus de Nazareth."

Jésus s'avança alors vers les soldats. "Qui cherchez vous ?"

 Les soldats crièrent :  "Jésus de Nazareth"

 "C'est moi" dit Jésus

A cette seule parole, ils reculèrent tous frappés de terreur, puis finalement se saisir de Jésus, qui fût accablé de coups et d'insultes et emmené hors du jardin des Oliviers.

 

JESUS EST INTERROGE SUR SA DOCTRINE ET SES DISCIPLES

Jésus répondit :" Je n'ai parlé qu'en public et devant le monde. J'ai enseigné dans vos synagogues et dans le Temple, en présence du peuple. Pourquoi donc m'interrogez vous sur ce que j'ai dit ? Interrogez ceux qui m'ont entendu. Ils vous rendront témoignage de ce que j'ai dit".

"Est ce ainsi que tu parles au Grand Prêtre ?" lui dit un soldat grossier et brutal

"Si j'ai mal parlé, prouve le" répondit Jésus "mais si j'ai bien parlé, pourquoi me frappes tu ?"

 

Contrairement à la loi, le Conseil des Princes des prêtres, au nombre de 23, avaient été rassemblés au milieu de la nuit. Ces juges cherchaient un prétexte pour condamner celui qu'ils haïssaient. De faux témoins se présentèrent et accusèrent Jésus mais leurs témoignages se contredirent.

"Tu ne réponds rien à ceux qui t'accusent?" lui demanda le Grand Prêtre impatienté de son silence. "Je t'adjure, au nom de Dieu, de nous dire si tu es le Christ, Fils du Dieu très saint"

Jésus répondit alors :"Oui, tu l'as dit, je le suis. Et vous verrez le Fils de l'Homme à la droite du Père, apparaître dans les nuées du Ciel".

"Qu'avons nous besoin d'autres témoignages contre lui ?" s'écria le Grand Prêtre en déchirant ses vêtements, pour marquer sa grande indignation. "vous venez d'entendre son blasphème".

Tous se jettèrent sur lui et couvrir son visage d'un linge sale

"Christ, prophétise nous et devine qui t'a frappé"

 

PIERRE RENIE JESUS PAR TROIS FOIS

 

"Cette nuit même, avant que le coq chante, tu me renieras trois fois" lui avait Jésus peu d'heures auparavant. Et Pierre renia trois fois le fils de Dieu, nous disent les Evangiles.

A la troisième fois, aussitôt le coq chanta.

On dit que Pierre alla chercher du courage près de Marie et de l'Apôtre Jean

 

DESESPOIR DE JUDAS

Judas se repentit  lorsqu'il vit que son crime causait la mort de Jésus.

Il alla voir les Princes des Prêtres et leur dit : "J'ai péché en vous livrant le sang du Juste".

Les Princes des Prêtres le repoussèrent et se moquèrent de lui.

Le coeur plein de rage et de terreur, Judas alla en dehors de la ville et se pendit à un arbre, son ventre creva et ses entrailles se répandirent par terre

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article