L'insécurité dans les villes du XIIIème siècle... (+histoire de la bougie)

Publié le par Passionsetbilletsactu

Extrait/ 2000 ans de vie quotidienne en France - Ed Larousse

L'insécurité est grande dans les villes. Les honnêtes gens ne sortent pratiquement jamais une fois la nuit tombée. Les rues sont noires, désertes, pas le moindre éclairage.

Lorsque le couvre-feu sonne, entre 8 h et 9 h, chaque logis doit souffler les chandelles ou moucher les lampes à huile. Il ne reste plus que les braises enterrées sous la cendre.

Des chaînes sont tendues à travers les rues, d'une maison à l'autre, pour faire obstacle aux cavaliers.

Mais la peur du citadin est surtout l'incendie. Les maisons sont souvent en bois, et tellement serrées que l'incendie se propage à tout un quartier. En 25 ans, de 1200 à 1225, la ville de Rouen brûle 6 fois.