Ils sont fous ces... Ou quand le Dieu de la chasse fait marcher le reste de l'univers sur la tête ! - "Cette année encore les fusils de chasse n’ont pas tué ou blessé QUE des animaux" - BONUS/ Le film DANS LES BOIS : bande annonce et raisons de ce film au coeur de la nature et des animaux (à découvrir actuellement au cinéma)

Publié le par Passionsetbilletsactu

FRANCE INTER/

Le bilan des accidents de chasse

Cette année encore les fusils de chasse n’ont pas tué ou blessé QUE des animaux.

Communiqué officiel de l’Office national de la chasse et de la faune sauvage : Je cite : "Les chiffres de cette saison ne remettent pas en cause la tendance baissière de l’accidentologie."
« Baissière » : on croirait à un commentaire sur les cours de la Bourse.

Sauf que 146 accidents cette saison contre 122 l’année précédente : cela s’appelle bien une augmentation.

24 accidents de plus. Donc - pour rester dans le langage de la Bourse - la tendance est plutôt haussière.

Sauf pour les morts, ils sont moins nombreux : 10 accidents mortels contre 14 lors de la saison de chasse précédente.

Dont deux non chasseurs, des randonneurs qui ne demandaient rien à personne sinon se promener tranquillement.

Mais effectivement, moins de morts : la tendance est baissière.

On ne compte pas les accidents de la route provoqués par le gros gibier qui tente de fuir une battue. Et boum contre la voiture ! :  l’animal est tué souvent mais le véhicule est en très endommagé et les passagers peuvent être blessés.

Et les anti-chasse relancent leur pétition pour un dimanche sans chasse.

Un peu plus de 100 000 signatures. C’est peu si l’on considère les résultats d’un sondage IFOP réalisé en janvier dernier : 79% des Français plaident pour l’arrêt de la chasse le dimanche.

De leur côté, les chasseurs ne voient pas pourquoi il seraient les seuls à ne pas pouvoir pratiquer leur loisir : eux aussi travaillent la semaine et n’ont que le week-end pour s’ébattre dans la nature. Et pratiquer leur « loisir ».

Les chasseurs représentent deux pour cent de la population française.

En réalité, on chasse toute l’année en France puisque les animaux classés nuisibles peuvent être abattus. Les renards par exemple. Ils ont la désagréable habitude de manger le gibier que les chasseurs veulent déguster. Ce sont des concurrents redoutables.

L’Association pour la protection des animaux sauvages dénonce un climat d’insécurité. Elle réclame des bilans de santé sur les chasseurs : dont un contrôle de la vue…. Et des tests d’alcoolémie. « Si possible après le déjeuner » commente, un brin ironique; un militant anti-chasse.

Chasse en France :  En 2017, la France compte 1,2 million de chasseurs ! C'est d'ailleurs le pays européen qui enregistre le plus grand nombre de chasseurs devant l'Espagne (980 000) et l'Italie (700 000)

 

- Population française = 66, 95 millions d'habitants

- Population allemande = 82, 79 millions d'habitants (340 000 chasseurs)

 

La chasse en France 

rubrique chasse30 millions d’oiseaux et mammifères abattus(1), la France surpasse tous les autres pays européens. Sur les 100 millions d’oiseaux abattus chaque année par les chasseurs en Europe,  25 millions d’oiseaux, soit le quart, le sont en France(2) !

90 espèces chassables (beaucoup plus que chez nos voisins européens).

1,2 millions de chasseurs (bien qu’ils aient perdu plus de la moitié de leurs effectifs en 30 ans).

La plus longue période de chasse annuelle : 11 mois tous modes de chasse confondus !

Enfin, la France est le seul pays où l’on chasse tous les jours de la semaine…

 

Naissance du projet
Mindaugas Survila a toujours été très triste et en colère quand il voyait une forêt détruite. Très jeune, il a voulu alerter les gens - "Mais très vite, je me suis rendu compte que je pourrais toucher davantage de monde avec un film."
 
^Plus long moment passé dans un arbre sans redescendre : 65 heures. La cachette la plus haute : à 27 mètres de hauteur (équivalent à un immeuble de 9 étages).La profondeur la plus basse : 39.4 mètres.La durée totale des rushes : 400 heures.Le poids de l’équipement du cameraman pour un tournage en hiver : 64 kg.
Carrière du film
Dans les bois a commencé sa carrière en novembre 2017 à Amsterdam au prestigieux IDFA (Festival International du film documentaire). Depuis, il a beaucoup voyagé en participant à une trentaine de festivals en Europe, en Russie, dans les Pays Baltes mais aussi aux États Unis et en Australie. Au cours de sa carrière en festival, le film a reçu de nombreux prix et récompenses tels que “Le Prix du meilleur documentaire”, “Le Prix du meilleur son”
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article