Rouges à lèvres... préférences des Européennes et des Américaines//Coulisses de fabrication du rouge à lèvres// Réalité marketing des rouges à lèvres BIO & label COSMEBIO (depuis 2002)

Publié le par Passionsetbilletsactu

  Résultat de recherche d'images pour "palette de couleur"

Source / Dernières Nouvelles d'Alsace - Février 2019

Les Françaises apprécient les bois de rose, les bruns, les vrais rouges

Les Allemandes préfèrent les roses

Les Anglaises aiment les roses shocking

Les Américaines aiment les prunes et les mokas

 

LA FORMULE

« On est toujours à la recherche d’un rouge à lèvres qui sera un bon compromis entre toutes les exigences des femmes : couleur, tenue, brillance, confort. C’est ce que l’on appelle un « central »  Un rouge à lèvres est composé d’une base : cires de synthèse purifiées pour la consistance, pâtes pour l’onctuosité, fragments d’huiles plus légers, pigments (14, sûrs et autorisés), nacres (une centaine). Ensuite ? Tout est affaire d’équilibre entre les ingrédients, selon les déclinaisons ( Mat – Shine – Longue tenue) »

LA COULEUR / Un vrai travail d’artiste

« C’est le job de l’équipe créative, celle qui fait appel aux mêmes bureaux de tendance que la mode, mais s’inspire aussi des défilés, des réseaux sociaux… avec la nécessité que cela soit portable. Les teintes sont ensuite élaborées par des coloristes, aussi artistes que chimiques. La couleur s’exprimera différemment selon la texture mais chaque teinte ressortira de façon identique sur toutes les bases (satiné, mat, brillante)

Résultat de recherche d'images pour "gif rouge à lèvres"

zoom sur un soin BIO

« En pleine croissance, la cosmétique bio est bien loin de l’image un peu artisanale de ses débuts. Ainsi, le groupe Léa Nature a fait du bio sa marque de fabrique depuis plus de vingt ans. Les procédés doivent être autorisés par COSMEBIO  https://www.cosmebio.org/fr/(label bio depuis 2002) – Le marketing est devenu une réalité avec la croissance soutenue de ce marché. Une formule est intégrée dans une stratégie commerciale complexe. C’est lui qui va définir le concept du produit : ingréadients, actifs, texture, couleur, notes souhaitées pour le parfum, revendications (hydratant, raffermissant, hypoallergénique…), type d’emballage (tube ou flacon en 100 % végétal ou plastique recyclé, pot en verre), son prix. Il faut compter généralement douze à dix huit mois pour lancer un produit sur le marché »

Publié dans SPORT - SANTE - BEAUTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article