Vers une alimentation vegan/ Le flexitarisme... c'est conserver un peu de viande ou de volaille, mais encore ? (cantine bio de Manduel, dans le Gard)

Publié le par Passionsetbilletsactu

Source/ CulturesBio n°98 - avril 2018

"En mangeant moins de viande", on diminue son budget alimentaire...

"Notre budget pour 5 personnes est passé de 1000 euros au supermarché à 700 euros en 100% bio. Les enfants ont 10, 11 et 14 ans. Le secret ? de l'anticipation et un peu de temps passé aux fourneaux"

"En mangeant moins de viande", on limite les risques de cancer colorectal et la survenance de maladies cardiovasculaires...

-"Pr François Mariotti, professeur de nutrition à Agroparis Tech : ... "mais tout dépend par quoi on la remplace ! Avec plus de végétal comme le régime méditerranéen c'est plutôt favorable. Mais pas si c'est pour la remplacer par des produits industriels" (...). Il faut raisonner son alimentation de fond en comble, pour déterminer ses sources de protéines et ses apports en nutriments, notamment le fer, le zinc.  On doit faire ses courses en conséquence, savoir cuisiner et surtout pas se rabattre sur le "tout prêt" en remplacement !"

"Variété et qualité à la cantine de Manduel..."

-Diminuer la viande permet d'accéder à plus de produits bio de qualité. Lionel Senpau, responsable de la restauration collective de Manduel, raconte : "Quand on a commencé en 2013, les enfants ne connaissaient pas, c'était difficile. Aujourd'hui ils adorent. On leur propose du couscous sans viande, des fajitas sans poulet, des tomates farcies au boulgour et au chèvre, des galettes de céréales et légumineuses..."

"Le flexitarisme c'est donc une alimentation très diversifiée, avec peu de protéines d'origine animale, des aliments peu raffinés, une large place faite aux végétaux.

Rien de nouveau finalement... c'est ainsi que l'on pratiquait avant l'industrialisation de notre alimentation!"

 

Publié dans SPORT - SANTE - BEAUTE

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article