Paul Watson (suite)/ Les différentes stratégies précisées...

Publié le par Passionsetbilletsactu

"Au cours des dernières années, certaines personnes se sont fait une place dans le monde en tant qu'écologistes, défenseurs de l'environnement ou des droits des animaux.... ou du malheur des gens... En y regardant de plus près, ces gens sont souvent motivés par le profit ou la gloire. Ils ont corrompu la stratégie de l'éco-guerrier.

Des hommes, des femmes profitent de la destruction de la Terre pour se vendre. Ils cherchent à s'enrichir ou à devenir célèbres.

 

-Stratégie du guérisseur :

Pour suivre cette stratégie, il faut comprendre que la terre est un organisme vivant (comme les planètes, les étoiles). La vie est beaucoup plus compliquée que nous ne pourrons jamais l'imaginer. Sa diversité est infinie par rapport à la capacité de compréhension limitée de l'esprit humain.

(...) Des femmes (Biruté Galdikas, Dian Fossey, Jane Goodall...) ont agi en guérisseuses dans le cadre de leur travail auprès des orangs-outans, des gorilles de montagne et des chimpanzés. Oeuvrer pour restaurer des espèces ou un écosystèmes, c'est être guérisseur.

Guérir une partie de la Terre, d'un humain, d'un arbre, d'un éléphant, d'une rivière... doit susciter le même respect

Etre "vivant" désigne un état. Le guérisseur doit savoir réparer des os cassés, faire tomber la fièvre, rediriger les énergies pour permettre au corps de se soigner lui-même. Ces personnes peuvent étudier la naturopathie, ou l'homéopathie, le shiatsu et d'autres techniques pratiques; Elles peuvent enseigner ou guider les autres dans les domaines de l'éducation physiques, de la nutrition, de la psychologie,ou de la méditation.

Il existe de nombreuses techniques de guérison. Le choix est libre, mais la stratégie reste la même.

La même stratégie s'applique au guérisseur des animaux.. Les compétences et le savoir diffèrent. Il est nécessaire d'étudier l'anatomie des animaux et l'éthologie afin de comprendre la nature des êtres non humains de manière intuitive.

La même stratégie s'applique au guérisseur des plantes. Il faut comprendre le fonctionnement de la vie végétale. Ce guérisseur peut devenir botaniste, ou jardinier.

 

- Stratégie du communicateur :

Enseigner aux autres ce qu'est la nature de la terre, les lois de l'écologie. Enseigner en montrant l'exemple.

Chez l'enfant, respecter son intuitivité (...). Il faut en premier lieu diriger sa curiosité naturelle et son intelligence, en le guidant, en le soutenant.

L'esprit d'un adulte n'est pas aussi ouvert (...) L'objectivité, fondamentalement, est exceptionnelle chez les humains.(...) L'art du journaliste est important lorsqu'il s'agit d'atteindre le coeur et l'esprit de la population.

 

- La stratégie de l'artiste :

Les meilleures artistes ont un don pour voir d'autres réalités (...). Vendre une toile de Van Gogh pour 60 millions de dollars, est une obscénité. L'artiste n'en a pas profité. 

David Lachapelle est un exemple d'artiste couronné de succès qui a choisi de traiter des questions environnementales à travers la sculpture, la photographie (...) Lorsqu'on choisit la stratégie de l'artiste, il faut reconnaître que les oeuvres de l'homme ne sont que des réflexions sur la beauté naturelle de la Terre et de l'univers. Le peintre Carl Chaplin se sert de l'art pour montrer les merveilles du monde détruites par les bombes nucléaires. Si un musicien est inspiré par les arbres ou les montagnes, il devrait contribuer à leur protection. Dans le domaine de l'architecture, il serait important que les créations ne nuisent pas au milieu naturel ou n'entrent pas en conflit avec lui.

(...)

-La stratégie du chaman :

Le vrai chaman ne se comporte pas comme un gourou. Les vertus qui lui sont nécessaires sont : sagesse, intuition, humilité, discipline, sens du sacrifice.(...)

 

Ensemble, ces disciplines s'harmonisent"

 

A suivre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article