1/3 Différentes méthodes d'éducation canine

Publié le par Passionsetbilletsactu

Source / Animalinfos (n° 32)

 

(...)

" Beaucoup pensent encore que le comportement du chien  repose sur la théorie de la "dominance", basée  à tort  sur d'anciennes études faites avec des loups.

Théorie qui ne pouvait être en aucun cas valable, notamment car le chien et l'homme ne sont pas de la même espèce et ne peuvent donc pas faire partie d'une même "meute", ni par conséquent être liés par une relation de dominance/ subordination.

La désobéissance, ou l'agressivité peuvent avoir de multiples causes, mais encore une fois il ne s'agit pas de volonté (chez le chien) de "dominance", bien qu'on veuille trop souvent encore nous le faire croire".

 

1/ Conditionnement opérant/

Développé par Skinner au milieu du XXème siècle, il en existe quatre types =

- la punition positive

(consiste à ajouter un stimulus désagréable pour le chien, afin de supprimer un comportement)

- la punition négative

(consiste à enlever un stimulus agréable pour le chien, afin de supprimer un comportement )

- le renforcement positif

(consiste à ajouter un stimulus agréable pour le chien, afin d'obtenir un comportement)

- le renforcement négatif

(consiste à enlever un stimulus désagréable pour le chien afin d'obtenir un comportement)

 

 

2/ Quelques exemples dans la vie quotidienne/

 

*** Mon chien monte sur le canapé et fait le fou, j'aimerais qu'il soit plus calme =

 

 

A/ En utilisant la Punition Positive, je peux

- prendre mon chien par la peau du cou,

- retourner mon chien et le maintenir au sol,

- faire peur à mon chien

Avantages ?

- le chien est interrompu dans son actin

Désavantages ?

- mon chien risque de craindre les réactions humaines

et de montrer des signes d'anxiété et/ ou d'agressité,

- la relation de confiance est mise à mal entre mon chien et moi,

- En l'absence de la personne qui lui fait peur,

le chien peut reproduire le comportement indésirable,

- le fait de faire peur ou mal à son chien pour arriver à ses fins est contraire

à l'éthique d'un bon éducateur

 

 

B/ En utilisant la Punition Négative (P-)  (**), je peux

- isoler le chien 5 mn, sans montrer d'émotion

Avantages ?

- mon chien se calme plus rapidement

- mon chien apprend à être calme

 pour ne pas perdre la présence des humains

- ne fait ni mal, ni peur à mon chien

Désavantages ?

- demande de la constance de la part de l'humain

 

 

C/ En utilisant le Renforcement Positif (R+)  (**), je peux

- demander au chien de faire quelque chose d'incompatible

avec le comportement indésirable (s'asseoir, aller dans son panier...) et le récompenser

Avantages ?

- le chien préfère s'asseoir ou aller dans son panier plutôt que d'aller sur le canapé

- ne fait ni mal, ni peur au chien

- ne risque pas de créer une réaction de défense de la part du chien et ne met pas à mal la relation de confiance entre le chien et l'humain

Inconvénients ?

- demande une implication et une réflexion de la part de l'humain

 

 

D/ En utilisant le Renforcement Négatif, je peux

- crier après le chien jusqu'à ce qu'il s'arrête

- maintenir le chien jusqu'à ce qu'il se calme

Avantages ?

- le chien stoppe le comportement pour échapper au stimulus aversif

Inconvénients ?

- contraignant pour l'humain

- le chein va tenter de recommencer à faire le fou si le stimulus n'est pas assez désagréable, ce qui entraine ensuite une escalade dangereuse dans l'utilisation des stimuli aversifs

- le chien risque d'être sur la défensive et de se rebeller s'il est très excité

- la relation de confiance entre l'humain et le chien est mise à mal

 

En conclusion/

On peut constater que la Punition Positive (P+) et le Renforcement Négatif (R-) favorisent une relation conflictuelle entre l'humain et le chien, peu favorable aux apprentissage et à une fiabilité de l'apprenant.

Par ailleurs, souvent incomprises et injustes du point de vue canin, les punitions physiques et les intimidations répétées peuvent créer une forte anxiété et entraîner des réactions de défense de la part du chien.

Les techniques d'éducation devront se baser sur le Renforcement Positif ( R+) et/ ou la Punition Négative (P-) (**)

 

En réalité, il n'y a pas de méthode universelle qui fonctionne à chaque fois, mais différentes techniques sont possibles, à adapter selon l'humain, le chien, l'environnement - en veillant toujours au respect et au bien-être du chien.

Il est souvent intéressant de cumuler R+ et P-. Par exemple, pour un chien qui saute, on va anticiper et demander au chien de s'asseoir.

Mais s'il parvient à sauter, on va tourner le dos au chien et l'ignorer (P-).

= le chien va ainsi comprendre que le fait de sauter ne lui apporte rien de positif, alors qu'en s'asseyant, il obtien par exemple des friandises qu'il adore.

 

A suivre !

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article