2/Pam Johnson-Bennett, comportementalise : chat médaillé, chat tatoué et répertorié au fichier central félin, chat d'intérieur = chat sécurisé et longue vie heureuse

Publié le par Passionsetbilletsactu

( 1er billet/ http://passionsetbilletsactu.over-blog.com/2015/10/comment-penser-chat-de-pam-johnson-bennett-comportementalise-americaine.html )

Extraits de son livre "Penser Chat"/

 

... "Dehors c'est la jungle"...

"Je ne pense pas qu'il soit bon pour un chat d'aller dehors. Les dangers sont trop nombreux, et un petit chat de 4 kilos ne fait pas le poids devant voitures, camions, gros chiens, humains malveillants, maladies et autres dangers bien réels.

Risques d'empoisonnement accrus pour un chat d'extérieur : engrais, herbicides, pesticides, poubelles d'extérieur dont il faudrait pouvoir fixer les couvercles de façon hermétique, produits qui peuvent fuir d'une voiture ( l'antigel par ex, et qui est mortel), en hiver le sel utilisé pour faire fondre la neige peut brûler les coussinets des pattes ou la bouche de l'animal lorsqu'il se lèche (on devrait trouver en animaler des produits sans danger - J'ai entendu dire également que le sucre pouvait remplir le même office, sans représenter le danger du sel utilisé)... Enfin, même si vous prenez soin de votre maison et de votre jardin, vous ne savez jamais quels dangers il rencontrera s'il s'aventure chez les voisins par exemple.

(...) Tout ce dont il a besoin se trouve à l'intérieur. En lisant ce livre, vous apprendrez comment lui donner tout ce que l'extérieur offre de mieux, sans l'exposer à ses dangers !

Même si mes chats d'intérieur peuvent tomber malades ou se blesser, je suis très réconfortée de savoir qu'ils ne se feront pas écraser, attaquer par des chiens, empoisonner ou frapper par des gens cruels... Chaque soir, en m'endormant, je sais que mes chats sont en sécurité.

..."Colliers et moyens d'identification"...

Il faut dans tous les cas prévoir un moyen d'identification. Et puis même un chat d'intérieur peut un jour, par accident, se retrouver dehors (...)La plupart des gens font graver le nom du chat, celui du propriétaire, le numéro de téléphone et, s'il reste de la place, son adresse.

C'est très bien. Mais pour un chat d'intérieur, je recommande ceci =

 

CHAT D'INTERIEUR, JE SUIS PERDU,

SI VOUS ME TROUVEZ,

APPELEZ (NOM DU PROPRIETAIRE) (+ NUMERO DE TELEPHONE)

 

Grâce aux informations portées sur la plaque, on pourra reconnaître un chat perdu - Et si vous bougez (vacances... mettre les coordonnées actuelles).

Choix du collier : en choisir un, muni d'un insert élastique pour éviter que le chat se pende s'il se prend dans une branche.

Attention à ne pas trop le serrer au cou du chat (on doit pouvoir passer 2 doigts au-dessous).

Un chaton grandit, constamment, vérifier particulièrement - tous les jours - la largeur du collier.

Habituer son chat au port d'un collier :le lui mettre puis détourner son attention en jouant avec lui, ou en lui donnant à manger. Il se sentira vite à l'aise.

Si le chat se débat néanmoins, le lui enlever et réessayer plus tard.

Tant que l'animal n'est pas habitué au collier, ne pas le lui laisser en son absence.

Par ailleurs, on peut faire implanter par le vétérinaire une puce électronique ( mais il faut un scannier pour pouvoir la lire ... !).

On peut aussi le faire tatouer (en général à l'intérieur de l'oreille chez un chat) ce qui permet de faire inscrire son animal - en France...- au fichier central félin. Si l'animal est retrouvé cela permettra, en contactant le fichier ou en prévenant un vétérinaire, de retrouver les propriétaires - Ce qui est également une protection contre la fourrière... et les risques d'euthanasie pour tout animal déclaré errant).

Alors si vous voulez vraiment protéger votre animal, utiliser une plaque d'identité bien visible + la méthode du tatouage.

A suivre !