Album - Sud-Ouest-et-Bord-de-Mer

Publié par Passions Actualités

Trois cents ans avant l'avènement d'Arcachon...

(...) Il n’y avait à cet endroit rien d’autre que la forêt. Dans la mer, il y avait

  plein de petits phoques, de pingouins nains, des dauphins qui sautaient par-dessus les vagues et d’étranges cailloux qui s’ouvraient à la marée.

Dans la forêt, on trouvait des cerfs, des sangliers, des renards et des écureuils. Thomas était né loin de là, à Vrana en Illyrie, sur les bords de la mer Adriatique. C’est pour cela qu’il se faisait appeler Thomas Illyricus, Thomas l’Illyrien.

Ce moine  était un bon prédicateur (...) Il lui arrivait aussi de dire du mal des évêques qui n’aimaient pas ça et le voyaient d’un mauvais œil. Le frère de l’un d’eux, captal de Buch, seigneur des trois paroisses de La Teste, Gujan et le Teich, lui a trouvé un petit ermitage au bord du bassin.

Un jour  qu’il marchait à grandes enjambées sur les bancs du Bernet, tout près de l’ermitage il vit, à l’horizon, de grands bateaux en difficulté, à l’entrée du Bassin. 

Sur la plage immense, devant la mer en furie, Thomas se mit à genoux pour prier. Sa prière achevée, il n’a plus rien vu sur l’eau redevenue calme, mais à ses pieds, échouée sur le sable blanc, une Vierge d’albâtre le regardait, son enfant dans ses bras. Il l’a trouvée si jolie, qu’il a bâti une chapelle sur place, pour y loger celle qu’on allait appeler Notre-Dame d’Arcachon, du nom du Bassin. La petite chapelle est devenue le lieu de pèlerinage de tous les marins du bassin et de leur famille. 

La vierge n’a pas pu empêcher le « grand malheur » de 1836, quand la mer a gardé soixante-dix-huit pêcheurs et fait cent soixante et un orphelins ; Les marins ont mis aux pieds de Notre-Dame plein de bouées, de tableaux et de bateaux en ex-voto et jusqu’à une petite barrique qui avait soutenu un matelot de La Teste sur les eaux du golfe du Mexique. 

Pendant plus de cent ans, on l’avait crue endormie, à l’abri de son nclos que n’ont longtemps fréquenté que les familles de marins et quelques bergers. Les Arcachonnais lui ont construit une basilique de briques. Ils ont mis une belle crois, qu’on illumine chaque soir, devant la jetée de la Chapelle. Et la petite Vierge en albâtre, première pierre d’Arcachon, en reste à jamais la plus belle.

***

Extraits de " Bassin d'Arcachon, entre dunes et landes"

livre de Charles Daney (texte ) et de Régine Rosenthal (photos)

 Ed° La Renaissance du Livre "

(...) Trop difficile d'accès pour être une baie, trop sauvage pour être une rade, on lui a donné pour qualificatif le terme de Bassin. (...) Alors, pour retrouver la nature et l'esprit de ces lieux, nous l'appelons Arcachon comme étant le nom depuis trop longtemps oublié d'un monde séduisant parce que vivant, captivant, grouillant d'activités, mais fort complexe en sa diversité.

La Leyre donne son caractère au Bassin (...) Seule vraie rivière landaises. (...) Elle apporte l'eau douce qui donne aux eaux marines ce caratère ambigu de baie saumâtre favorable aux huîtres (...) et se ramifie en chenaux tentaculaires. La rivière est aussi ce fil d'Ariane qui permit aux pèlerins traversant la lande de retrouver leur route vers Saint Jacques-de-Compostelle.

Les dunes de sable fin ont bougé au XVIIIe siècle (...) sous la pression des vents de l'océan, jusqu'à grignoter les jardins, recouvrir une église (...) ou envahir une chapelle.

Le Bassin d'Arcachon plonge ses racines dans la lande jusqu'à 20 kilomètres à la ronde. Les communes y ont des territoires immenses. Les hommes se sont faits gardiens du rivage et conquérants des marais. Ils ont semé des pins pour garder la côte (...) L'arbre est devenu le compagnon exhaustif de la mer. Même quand le sel le brûle et que le vent le casse.

A La Teste on a longtemps fait la distinction entre les hommes en bleu (les résiniers) et les hommes en rouge (les ostréiculteurs) qui habitaient près du port.

***

- Un journaliste, également poète et cyliste (Maurice Martin)... "partant un jour du Bassin vers Hossegor" a baptisé cette côte "d'argent"

- "Pas un souffle ne dérangeait la chaleur pesante, et comme solide, sur la terre et sur l'eau" (François Mauriac)

- "Rien que du sable, une eau transparente, des forêts de pins, des huttes de planches" (Jean Hugo, Avant d'oublier)

- "De dune en dune, de forêt en forêt, de maquis en maquis, la lande se fit toute mélodieuse jusqu'à l'océan" (Gabriele D'Annunzio)

- "Sur la dune de l'océan, rien ne donne l'époque, on se croirait aux premiers âges du monde" (Jean Cocteau)

- "Veuillez saluer de ma part les beaux pins blessés et les genêts d'or. Ils embaument toujours dans mon souvenir fidèle" (Gabriele d'Annunzio)

***

 A propos des villas d'Arcachon...

- "Vue sur la mer (...) vue de la mer" (...) "pareils à des vaisseaux prêts à appareiller" (Gabriele d'Annunzio)

- "Mosaïque de villas qui sortaient une à une de leur cadre de fûts, de leur voûte de cîmes, pour se perdre dans la masse vive de la forêt, en fond du ciel" (Joseph de Pesquidoux)

***

-"Si l'on posait la question rituelle - si vous alliez à Paris, ou dans une grande ville, quelle image aimeriez-vous emporter de chez vous ? - Je crois (écrit, en fin d'ouvrage, Charles Daney) que je répondrais : un peu de mer bleue avec des pignots (*), un ciel brouillé plein de nuages (!), quelques dunes en bandoulières et, sur tout cela, ce qu'ont bâti les pères : une villa reconstituée à l'identique, quelques cabanes "tchanquées" ou pas, une pinasse ou deux..." *

(!) Et moi qui trouve les ciels du sud-ouest toujours si lumineux, en photo, comme en "vrai" !

(*) "troncs de jeunes pins, dont on fait des barrières le long des chenaux pour signaler les parcs à huîtres"

 

 

Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme
Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme

Bassin d'Arcachon sous le soleil... entre nature, histoire et tourisme

Publié dans album