Sandrine DE BORMAN, artiste belge/"l'enfant et l'oiseau" - "Lenteur fluviale" - "1ère nature morte de l'histoire de l'art" (1503)

Publié le par Passionsetbilletsactu

Extrait d'une interview dans un magazine de la Ville de Paris

 

"Le tableau qu'elle préfère ?"

Un tableau sur bois, du XIXe siècle : une femme vénitienne se penche à la fenêtre avec un jeune enfant qui regarde, en souriant, un bois flotter sur l'eau tandis qu'un oiseau s'envole

 

"Le film qu'elle voudrait prendre le temps de voir ?"

"En amont du fleuve" de Marion Hansel.

"Nature, lenteur végétale et fluviale..."

 

"L'artiste qui l'inspire ?"

Albrecht Dürer et particulièrement son oeuvre "Grande touffe d'herbes", peint en 1503.

"Amusant paradoxe : ces plantes sauvages peintes avec une telle minutie que nous savons en déterminer toutes les espèces... serait la première "nature morte" de l'histoire de l'art"

...Extrait de sa "Sa playlist du moment"

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article