Capitaine Paul Watson (son livre "Earth Force") - suite et fin/ "Le Vaisseau TERRE" : comment fonctionne-t-il ? Qu'y trouvons-nous ? Notre vraie place dans ce Vaisseau et quels y sont nos actes répétés ? Ou... différences capitales entre passagers et équipage... "Reconnectez vous avec la Terre, notre mère. Invitez vous à sa table"

Publié le par Passionsetbilletsactu

"Ils ne savent pas ce qu'ils font"...

Le Vaisseau Terre/

- "La Terre possède une coque externe et un champ de force pour protéger les occupants des radiations spatiales.

- Elle est dotée d'un moteur puissant pour se diriger à travers l'espace et alimenter le système de maintien de la vie. Le moteur est externalisé à près de 150 millions de kms, mais cette gigantesque fournaise nucléaire nous envoie tout de même de l'énergie sous forme de lumière et de chaleur en huit minutes, sans jamais tomber en panne. .

- Comme tout vaisseau spatial, la Terre est dotée d'un générateur interne qui fournit de l'énergie électrique, magnétique et themique supplémentaire. Cette centrale d'énergie est bien protégée au coeur du vaisseau. Elle possède un système de maintien de la vie qui nous approvisionne en oxygène, en nourriture et en eau. Il nous aide à respirer, il nous nourrit, nous abreuve et nettoie nos déchets. Il maintient un système de régulation de climat qui nous garde au chaud, hydratés et stimulés. Il s'occupe même de notre corps quand nous mourrons.

= Ce système complexe nous apporte absolument tout ce dont nous avons besoin. Ce système a un nom, la biosphère. L'eau est un élément essentiel (...).

- Nous humains ne sommes que d'humbles passagers.(...) Nous détruisons l'équipage qui assure le fonctionnement du système. Les bactéries, les algues, le plancton, les arbres, les plantes en fleurs, les vers, les abeilles, les fourmis et les scarabés, les mouches et les poissons. Ils sont les êtres irremplaçables qui entretiennent le système de maintien de la vie, ce sont eux qui composent l'équipage qui nous nourrissent et nous apportent ce qui nous est vital.

En échange, nous les éliminons, nous les éradiquons, nous les conduisons à l'extinction dans la plus grande indifférence. (...) sans même nous rendre compte de ce que nous faisons.

Ils sont insignifiants à nos yeux, (...) En réalité, ils valent bien plus que nous. Parce que nous avons besoin d'eux pour survivre mais qu'eux n'ont pas besoin de nous. (...)

- Nous pouvons /

* nous demander combien de temps l'humanité pourra survivre dans un vaisseau où des passagers visent à anéantir l'ensemble de l'équipage,

* dépasser les mythes prétendus fondamentaux, construits par les cultures humaines nombrilistes,

* apprendre par l'intuition à voir la sagesse et à rejeter l'ignorance,

* ne pas s'enliser dans la boue de la mesquinerie.

Tous les problèmes peuvent être résolus, soit y trouvant une solution, soit en les acceptant. Transformer l'impossible en possible.

Les militants écologistes sont peut être pénibles et chiants pour les autorités en place aujourd'hui mais, pour les peuples à venir, nous serons des ancêtres respectés.

Ne soyez pas gêné de hurler avec les loups, n'ayez pas peur de nager avec les requins, ne soyez pas fier au point d'oublier l'art de l'araignée, la sagesse de la baleine,

la force de la fourmi ou la beauté de la planète.

Reconnectez vous avec la Terre, notre mère. Invitez vous à sa table. N'hésitez pas à rire quand vous êtes joyeux, à pleurer lorsque vous êtes triste.(...) Redevez animal, prouvez-vous que vous êtes vivant et vivez, vivez encore et encore.

 

La suite ? Elle sera à l'évidence ce que nous en ferons, chacun à notre manière...

 

Ce livre captivant présente en tout cas une vison à 360° de notre planète 

avec des points de vue nombreux, précis...

 

 

 

Commenter cet article