Capitaine Paul Watson (Livre "Earth Force")/ "La victoire réside dans l'accumulation d'efforts" - "Passé, Présent, Futur" connectés "comme les différents bras d'une même rivière"... ou "le continuum de la vie"

Publié le par Passionsetbilletsactu

Le Fondement spirituel d'un éco-guerrier/

(...) C'est en entreprenant la quête que l'on tend vers la perfection, l'harmonie et la compréhension. (...) Le guerrier est à la fois un érudit, un activiste et un rêveur.(...) Votre quête vous appartient (...). Permettre à son intuition de venir de l'intérieur, non plus de l'extérieur.

La raison de la vie est la vie elle-même. (...) Notre victoire réside dans l'accumulation d'efforts.

 

Le "continuum"/

Passé, présent et futur sont les les différents bras d'une même rivière. Comme les molécules d'eau d'une rivière, les êtres vivants du passé restent connectés aux êtres vivants du future à travers les êtres vivants du présent. C'est le continuum de la vie.

Dans toutes les cultures, les enfants expriment leur intérêt pour les générations passées.(...) Les habitants de la Terre qui se sont séparés de la Terre rejettent ce savoir et le considèrent comme sans importance (...) C'est par l'histoire et l'anthropologie que nous pouvons tirer des leçons des erreurs de nos ancêtres. C'est par l'histoire que nous pouvons ressusciter le mode de vie plus positif, du point de vue de l'écologie, de nos ancêtres les plus éclairés. C'est par elle que nous pouvons connaître les conséquences - en terme de réussites ou d'échecs - de l'application des différentes stratégies.

Ne pas posséder une certaine compréhension de l'histoire équivaut à souffrir d'amnésie.

Pour un esprit anthropocentrique, demain sera de toute façon meilleur qu'aujourd'hui parce qu'il croit qu'aujourd'hui est meilleur qu'hier.

Pour un biocentriste, les enfants et les individus de demain sont des personnes réelles.(...) en vertu d'un lien direct entre maintenant et demain.(...)

Les écologistes représentent les milliards d'individus des dix millions d'espèces également citoyennes de la Terre. (...) Nés de la Terre, nous retournons à la Terre. Sans les vies passées, il n'y aurait que peu de sol.(...) L'eau de la Terre est le sang de la Terre.

"Quoi que vous fassiez, vous devez penser aux conséquences de vos actions sur les sept prochaines générations"

Expression iroquoise

 

Notre comportement déviant sera corrigé par la nature lorsque notre population excèdera la capacité d'accueil de la Terre. Les calculs indiquent une population d'environ onze milliards d'ici à 2100. Une fois que notre population aura dépassé la capacité d'accueil, il y aura l'effondrement en raison de facteurs naturels tels que la famine, la maladie, la pénurie d'eau, le manque d'abris, la pollution et les conflits. Avant même cet effondrement, un déclin insidieux de la qualité de vie de tous les êtres vivants se produira. Cet effondrement a déjà commencé dans de nombreux endroits du monde.(...) Il y aura des survivants comme il y en eut durant les grandes épidémies meurtrières en Europe qui commencèrent aux XIIe siècle. Les survivants, à moins qu'ils ne retournent au Continuum, mettront en place les bases d'un modèle qui mènera encore et encore à l'effondrement des populations. A cause de notre actuel manque de vision et de l'avidité de beaucoup. (...)

Si nous prenons la peine de bien faire dans le présent, le futur pourra au contraire prendre soin de lui-même. Passé, présent et futur... Ensemble 

A suivre...

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article