Les taureaux/

Publié le par Passionsetbilletsactu

Source/ Info-Journal Juniors de la Fondation Brigitte Bardot

 

(...) Durant des siècles, chaque village a possédé plusieurs taureaux afin d'assurer la reproduction de ses troupeaux. Il n'en reste que très peu aujourd'hui car ils ont été remplacé par une technologie appelée 'insémination artificielle" : la semence du taureau est recueillie puis congelée en attendant d'être introduite dans la vache par un vétérinaire.

Certains taureaux, considérés comme exceptionnels, ont ainsi donné naissance à plus de 200 000 descendants...

Les actuelles usines à vaches sont une bien triste situation pour de si nobles animaux qui ont rendu de si grands services à l'homme !

La vache est une mère attentive. La jeune vache, appelée "génisse" est fertile à la fin de sa première année. Au bout de neuf mois, elle donne naissance à un veau qui doit rapidement tenir sur ses jambes afin de pouvoir téter.

Les mères veillent  avec beaucoup d'attention sur leur petit et peuvent se montrer agressives si un intrus s'approche de trop près.

La corrida, NON à la Barbarie/

Elle n'a plus sa place dans notre société. Qui aujourd'hui peut accepter qu'on prenne du plaisir à torturer un animal devant des miliers de personnes ?

Le maheureux taureau, d'un naturel pacifique quand on le laisse en paix dans son troupeau, se retrouve alors seul au milieu d'une arène devant des hommes qui commencent par lui planter plusieurs piques sur le dos afin de le fatiguer avant que le matador lui donne le coup de grâce avec une épée.

La Fondation  se bat depuis plus de trente ans pour faire interdire ces jeux cruels en France et en Europe : plus vous serez nombreux à nos côtés, plus cette interdiction aura de chances d'être votée rapidement.

 

Commenter cet article